CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Société Tous les articles

Zemmour n’est que l’emblème d’un réel problème

Partager

Éric Zemmour ? On ne le présente plus : chroniqueur, essayiste, polémiste. Il est passé de chroniqueur politique dans On est pas couché (diffusé tous les samedi soir sur France 2 depuis une dizaine d’année), à Ça se dispute (diffusé sur iTélé l’actuel Cnews), et il est également connu pour son duo infernal avec Éric Nauleau sur Paris Première. Connu pour défendre la dite « identité française » qui passe, on le sait depuis une semaine, par le fait de posséder un « nom français ».

Qu’est ce-un « nom français » pour M. Zemmour ? Un nom présent dans le calendrier chrétien : c’est ce qu’il a précisé cette semaine dans l’émission « Salut les terriens» (diffusée sur C8) lors d’un débat face à l’entrepreneuse et animatrice de télévision franco-sénégalaise Hapsatou Sy.

Celle-ci avait alors proclamé : « Moi je m’appelle Hapsatou », phrase à laquelle Éric Zemmour a répliqué « Eh bien votre mère a eu tort! » Insistant sur le fait qu’elle aurait sans doute dû s’appeler Corinne.

Cette nouvelle polémique a créé le buzz et provoqué (à juste titre) sur les réseaux sociaux la colère des internautes.

Éric Zemmour est loin d’être un inconnu du grand public. Bien au contraire, c’est un grand habitué des chaînes de télévision, mais c’est également un grand habitué des condamnations judiciaires pour incitation à la haine raciale et religieuse.

Ainsi la réelle problématique est pourquoi continue-t-il a être invité dans divers programmes ? Alors même que pour des raisons similaires certains ont complètement été évincés de la télévision française.

Voilà maintenant des années qu’il fait sa publicité, qu’à chaque rentrée littéraire il arbore fièrement ses idéaux racistes et nauséabonds sur « l’identité française ».

Pourquoi, sinon parce que nos médias aiment créer des polémiques racistes et islamophobes, en créant de faux problèmes et en invitant des personnages comme Éric Zemmour, sachant pertinemment que ceux-là seront à l’œuvre d’une polémique, quelle qu’elle soit ?

D’autant plus qu’Éric Zemmour est une parfaite construction des médias, puisqu’il ne possède aucun réseau social officiel et que sa maison d’édition ne tweete jamais au sujet de ses livres (comme ce fut précisé dans le numéro de Quotidien le mardi 17 septembre 2018 (diffusé sur Tmc).

En définitive, Éric Zemmour était un parfait inconnu avant d’être chroniqueur dans On est pas couché, et surtout avant d’être adulé par toute la sphère médiatique comme si ses idéaux incarnaient un quelconque renouveau.

Rappelons-le bien, la théorie du bouc émissaire pour répondre à nos crises n’a rien d’original. C’est même hélas un éternel recommencement.

Avez-vous le souvenir d’avoir vu une émission avec Éric Zemmour sans que celle-ci n’ait créé de buzz médiatique les jours d’après ? Moi non.

Parce que la culture du buzz qui est reine dans un monde néo-libéral comme le nôtre fait qu’aujourd’hui, des individus même condamnés à plusieurs reprises peuvent aisément jouir d’une forte présence médiatique, publier sans contrainte leurs livres, et insulter impunément des enfants de la république – puisque la suite de cette polémique nous révèle qu’il aurait également insinué que le prénom de Hapsatou serait une insulte à la France.

Même si je n’ai aucune envie de rentrer dans un tel débat (qui selon moi est un débat sans fond et sans fin), il est grand temps que les gens comme Éric Zemmour, comme nos politiques de droite et d’extrême droite comprennent que les prénoms tels que Mohamed, Zohra, Yamina, Mamadou, Aminata, Fatoumata sont des prénoms bel et bien Français.

Et que contrairement à ce qu’affirme Éric Zemmour, nos prénoms ont une histoire qui n’est pas étrangère à l’histoire française.

À titre d’exemple, nos ancêtres ont participé à la première guerre mondiale. C’est d’ailleurs pour cette raison que la Mosquée de Paris fut construite : afin de rendre hommage à ces hommes musulmans français morts pour la France. Morts pour leur patrie.

Mais une fois de plus, notre problématique doit être pourquoi et comment se fait-il que depuis des années, des personnes comme Éric Zemmour peuvent alléguer des propos racistes et islamophobes sans devoir craindre d’être éradiqués de nos antennes comme certains l’ont été ?

Sana Arkana

Initialement publié le 21/09/2018

Source de l’image d’accueil : Marylou Faure, @maryloufaure (Instagram)

.

.

Sources :

https://www.google.fr/amp/s/francais.rt.com/france/53983-prenom-insulte-france-hapsatou-sy-diffuse-images-clash-eric-zemmour/amp https://twitter.com/ajplusfrancais/status/1042094495280422913?s=19

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/pourquoi-eric-zemmour-existe-t.html

Article précédent

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivant