CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Culture Tous les articles

Les coups de coeur d’une passionnée de littérature : dix auteures contemporaines engagées

Partager

Article initialement publié le 24/01/2018

Une nouvelle année vient de commencer et vous avez envie de vous remettre à la lecture ? Ou bien de découvrir des auteures féminines ? Vous êtes au bon endroit ! Voici ma liste des dix auteures contemporaines à découvrir ou à redécouvrir.

Mes valeurs sûres de la littérature féminine

Toni Morrisson et Margaret Atwood

Vous avez certainement déjà entendu parler de ces deux grandes auteures du XXème siècle : Toni Morrison et Margaret Atwood, plusieurs fois récompensés pour leur œuvre marquante et leur engagement. Elles sont incontournables.

Toni Morrison est une des très grandes autrices américaine de notre temps. Elle a notamment remporté le prix Nobel de littérature en 1993. Margaret Atwood est quant-à-elle une des grandes figures de la littérature canadienne. Elles ont toutes deux une œuvre considérable et variée : romans, essais, livres pour enfants, poésie… Plusieurs de leurs romans ont été portés à l’écran. c’est notamment le cas de La servante écarlate, et de Captive, d’Atwood, et de Beloved, de Morrison.

Toni Morrison à New York en 1979
Source : Jack Mitchell, Getty Images

Cette dernière dénonce dans ses écrits les violences et le racisme subis par la population noire aux États-Unis. Si vous voulez la découvrir, je vous invite à vous pencher sur les romans suivants : Beloved, Love, Un don ou Sula.

Atwood quant-à-elle s’intéresse beaucoup à la condition des femmes dans nos sociétés et aux dangers qui planent sur elles. La servante écarlate, son grand best-seller, est un bon roman pour la découvrir. Mais je ne saurais trop vous recommander de vous pencher également sur ses autres romans, comme par exemple Captive.

Margaret Atwood
Source : Arthur Mola, The New York Times

Bref, si vous n’avez pas encore lu Margaret Atwood ou Toni Morrisson, n’hésitez plus, ce sont des valeurs sûres.

Pour prolonger la réflexion sur la conditions féminine et le racisme, j’aimerais vous faire découvrir deux auteures plus actuelles.

Des romans engagés

Annie Ernaux

Annie Ernaux, auteure française et professeur de Lettres, a publié plusieurs romans autobiographique sur les différentes étapes de sa vie. Ces livres, loin de tout narcissisme, parlent à tout le monde – et surtout aux femmes – grâce au regard sociologique qu’elle pose sur sa vie.

Son œuvre est notamment intéressante pour son analyse de la société, en ce qu’elle dénonce la violence de classe et l’humiliation sociale.

Annie Ernaux
Source : Isabelle Eshraghi, The New York Times

Son œuvre, c’est l’histoire d’une trans-classe.

C’est aussi la vie d’une femme, qui nous tend un miroir dans lequel on se reconnaît.

Elle se compose d’une vingtaine de livres dont on peut citer les plus connus : La place (que je vous recommande à 200%), Les années, La honte, La femme gelée

Chimamanda Ngozie Adichie

Chimamanda Ngozie Adichie est une auteure nigérienne qui a connu un vrai succès en France grâce notamment à son quatrième roman, Americanah, publié en 2013.

Dans ce dernier ouvrage, elle aborde les questions de la discrimination et du racisme a travers le parcourt d’une jeune femme nigérienne immigrée aux États-Unis. Il sera d’ailleurs porté à l’écran prochainement.

Chimamanda Ngozi Adichie
Source : Akintunde Akinleye, Vogue UK

Elle a également publié un autre ouvrage engagé au succès foudroyant, Nous sommes toutes des féministes, en 2015.

Alice Munro

Moins connue du public français, je vous recommande l’auteure Alice Munro, auteure canadienne très talentueuse, qui écrit principalement des nouvelles autours de personnages féminins. Elle fut d’ailleurs récompensée pour ses nouvelles par le prix Nobel de littérature en 2013, et par bien d’autres prix littéraires.

Pour apprendre à connaître cette grande nouvelliste contemporaine, je vous recommande : Fugitives, Les lunes de Jupiter, ou encore L’amour d’une honnête femme.

Alice Munro
Source : Ian Williams, The New York Times

Vous avez envie de lire autre chose que des romans ? Pas de problème, j’ai plusieurs auteures à vous présenter.

Des essayistes militantes

Sveltana Aleksievitch

Sveltana Aleksievitch est une autrice et journaliste russophone, et la première femme de langue russe a recevoir le prix Nobel de littérature en 2015.

Ses livres-enquêtes sont le produit fini d’un travail polyphonique : elle récolte des témoignages à l’aide d’un magnétophone, d’un carnet et d’un stylo. Pour ne vous citer que trois de ses livres, j’ai adoré La supplication (à propos de la catastrophe de Tchernobyl), Les cercueils d’aciers (sur la guerre d’Afghanistan) et La fin de l’homme rouge (sur la chute de l’URSS).

Svetlana Aleksievitch
Source : Vasily Fedosenko

Ils sont composés uniquement de témoignages rédigés dans une écriture simple et avec une grande diversité de témoins (hommes, femmes, jeunes, vieux, riches, pauvres, familles des victimes, victimes, témoins, hauts gradés etc.). Ce sont des livres bouleversants, troublants, qui ne laissent personne indifférent. Leur style est clair, simple à lire, mais chaque témoignage amène une grande réflexion.

L’autrice a d’ailleurs essuyé plusieurs procès et menaces, à la suite de quoi elle s’est exilée pour être en sécurité, tant ses livres ont pu choquer en ex-URSS et Russie actuelle.

Susan Sontag 

Susan Sontag est une autrice et militante américaine. Essayiste et romancière internationalement reconnue, elle est engagée dans plusieurs luttes sociales.

Son travail a été plusieurs fois récompensé, notamment par le National Book Award en 2000, le Prix de Jérusalem pour l’ensemble de ses œuvres en 2001, et deux ans plus tard par le Prix de la paix des libraires allemands, et le Prix Prince des Asturies.

Susan Sontag
Source : William E. Sauro

Une rue à Sarajevo porte également son nom, pour l’aide qu’elle a apporté lors du siège de la capitale par les Serbes.

Malgré tout, ses travaux et romans restent, à mon sens, trop peu connus du public français. Cette nouvelle année est l’occasion de découvrir ses essais et romans, dont Devant la douleur des autres, La maladie comme métaphore, Le sida et ces métaphores

Je vous recommande également une biographie qui vient de lui être consacré par Béatrice Mousli, aux éditions Flammarion.

Bell Hooks

Bell Hooks, également moins connue du public français, est une auteure et activiste africaine- américaine dont l’engagement et l’œuvre sont très importantes.

Bell Hooks
Source : Bell Hooks Monica Almeida, The New York Times

Elle aborde dans ses essais la question du féminisme, du racisme, de la sororité, ou encore de la culture populaire. La lecture de Ne suis-je pas une femme ? est pour moi essentielle à toutes celles qui s’intéressent à ces questions, ainsi que sont deuxième essais, De la marge au centre, qui est la suite du premier, tous deux publiés par la très bonne maison d’édition Cambourakis.

Mangas et bandes dessinées

Dans un tout autre genre, j’aimerais vous faire découvrir la mangaka Haruko Ichikawa, et une autrice suédoise de bandes dessinées, Liv Strömquist.

Haruko Ichikawa

La première est auteure d’une série de manga publiés en français chez Glénat, L’ère des cristaux. C’est un manga atypique qui est plus exigeant qu’il en a l’air. Il raconte les aventures d’un groupe de cristaux après la disparition complète de l’espère humaine. Œuvre d’inspiration bouddhiste, elle pousse à la réflexion sur les relations que l’on entretient avec les autres, la vie, trouver sa place à l’intérieur d’un groupe.

Source : L’ère des cristaux, Haruko Ichikawa

Liv Strömquist

Liv Strömquist a également écrit plusieurs ouvrages engagés, dont Les sentiments du Prince Charles, BD féministe qui aborde la question du couple. Deux autres de ses bandes dessinées ont été traduites en français, dont L’Origine du Monde, ainsi que Grandeur & Décadence, qui dénonce les dérives de la finances, des riches, et de nos démocratie.

Liv Strömquist
Source : Emil Langvad

Célestine

Source de l’image d’accueil : Paloma Elsesser par un photographe inconnu (Instagram)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *